Overdose

Plus récemment, le nombre de décès dus au fentanyl – un puissant opioïde produit légalement ainsi que dans des laboratoires clandestins – a connu une augmentation marquée. Depuis six ans, le nombre de décès liés au fentanyl a explosé dans les quatre plus grandes provinces du Canada – il a doublé au Québec et s’est multiplié par 20 en Alberta. Entre 2009 et 2014, quelque 655 décès ont été attribués au fentanyl. Dans de nombreux cas, il semble que la personne croyait consommer de l’héroïne, de l’oxycodone, de la cocaïne ou une autre substance, et a pris du fentanyl par inadvertance.

La tragédie est que les surdoses sont évitables, et pas nécessairement mortelles si les mesures appropriées sont prises. Ces mesures incluent un meilleur accès à la naloxone, un médicament d’urgence qui annule les effets des opioïdes; des programmes « à seuil bas », comme les salles de consommation supervisée où des soins médicaux sont disponibles immédiatement en cas de surdose; des programmes d’analyse pour informer les consommateurs de la composition et de la concentration des drogues achetées sur le marché illégal, non réglementé, de la rue; et des modifications législatives encourageant les gens à composer le 911 en cas de surdose et atténuant leurs craintes d’être accusés de délit lié à la drogue. Une réponse urgente et globale de tous les niveaux de gouvernement est nécessaire.

Priorités d’action

  • Revoir immédiatement le classement de la naloxone pour en faire un médicament sans ordonnance et la mettre entre les mains des personnes qui consomment des drogues, de même que de leurs ami-es et de leur famille, des services d’urgence et d’autres personnes qui pourraient être témoins d’une surdose.
  • Fournir la naloxone en formulations diverses, telles que les vaporisateurs nasaux, les seringues préremplies et les auto-injecteurs, afin de faciliter son utilisation; et
  • donner une formation sur les surdoses et des trousses de naloxone à la sortie des prisons fédérales.
  • Adopter une loi "sur les bons samaritains", qui accorde une immunité contre les arrestations, aux personnes qui appellent le 911 en cas de surdose pour obtenir de l’aide.
  • Mettre en œuvre des projets d’analyse des drogues illicites afin de détecter les contaminants toxiques et la présence de fentanyl.
  • Élaborer des politiques pour permettre et orienter la mise en œuvre de services de réduction des méfaits tels que la distribution de naloxone et le dépistage des drogues illicites.

Lectures complémentaires:

Prescriptions for LIfe
www.drugstrategy.ca/

Towards the Heart
towardtheheart.com/

Journée internationale de sensibilisation aux surdoses
www.overdoseday.com/

Overdose Policy Brief
cdpc.com/CDPC_OverdosePreventionPolicy_Final_July2014.pdf